INFORMATION SUR LA FORMATION

Label de formation contrôlée par l'État : Ingénieur
Manager des risques

Le Manager des risques repère et prévient les risques encourus par une entreprise. Il lui appartient également de sensibiliser et former les personnels aux différents aspects de la maîtrise des risques.
Activités visées :

 

  • Définition d’une stratégie répondant à la problématique de gestion des risques d’une entreprise
  • Management de l’ensemble des ressources affectées à la gestion des risques
  • Pilotage des différents systèmes de management des risques de son entreprise
  • Gestion de la communication et des relations internes et externes
  • Identifier, évaluer et prioriser les risques liés à l’activité d’une organisation
  • Analyser et préconiser des solutions adaptées à la problématique de l’entreprise.
  • Définir la stratégie de gestion et maitrise des risques et opportunités d'une organisation en fonction de diagnostics multiples
  • Décliner la stratégie en objectifs stratégiques et opérationnels puis en indicateurs et plans d'actions.
  • Manager une équipe dédiée à son périmètre d'intervention
  • Participer à la gestion des compétences avec la direction ou les RH
  • Favoriser la transversalité et la coopération interservices par l'animation de réunions,  de groupes de travail ou de formations.
  • Procéder aux achats dont la sélection, la contractualisation, le suivi et l’évaluation des prestataires externes relèvent de son périmètre d’activité
  • Etablir un budget relatif à son périmètre, le négocier et le  suivre.
  • Construire un système de management à partir de référentiels normatifs reconnus sur un plan international.
  • Piloter un projet et construire les outils de pilotage correspondants
  • Piloter le plan de maitrise des risques et les actions correspondantes
  • Planifier, suivre et évaluer des améliorations identifiées.
  • Auditer les systèmes de management internes et externes d'une organisation
  • Surveiller et mesurer les activités de son périmètre pour réagir en fonction des résultats observés.
  • Contribuer à la compétitivité de l'organisation par la politique d'amélioration continue mise en œuvre
  • Piloter les relations internes et externes avec les parties prenantes, dans le cadre de son périmètre d'activité, en utilisant les outils de communication adaptés et en prenant en compte les situations à risques.
  • Anticiper le traitement opérationnel et communicationnel d'une situation de crise

DÉBOUCHÉS

Possibilités de poursuite d'études

----

Débouchés professionnels

AUDIT - CONSEIL

Peu sensibles aux turbulences économiques, les recrutements dans les domaines de la comptabilité, de la gestion et des ressources humaines restent stables. La plupart des métiers sont ouverts aux jeunes diplômés, avec de belles évolutions de carrière possibles.

BANQUE - ASSURANCES

Poids lourds de l’économie française, la banque et l’assurance sont parmi les premiers employeurs privés. Tandis que la banque totalise près de 370 000 salariés, l’assurance fait travailler près de 147 000 personnes.

ÉNERGIE

En dépit de la crise économique, le secteur de l'énergie a longtemps affiché une bonne santé. Le vent a cependant tourné du côté des industries pétrolières et nucléaires, en proie à des incertitudes. Leurs recrutements sont en baisse. Quant aux énergies renouvelables, elles restent un filon prometteur.

Activé