BTS - Maintenance des systèmes - Option C : systèmes éoliens

En fonction de la taille et de l’organisation de l’entreprise industrielle, le titulaire du BTS prend en charge l’organisation des interventions et le dialogue avec les intervenants extérieurs. Il intervient notamment sur les installations qu’elles soient regroupées sur un même site ou qu’elles soient réparties sur un territoire.

Sa maîtrise du fonctionnement et de la constitution des systèmes de production en font un interlocuteur privilégié tant pour les opérateurs que pour les décideurs.

Le technicien supérieur assure les missions variées de dépannage, de mise en service et de conduite d’installation. Il intervient sur des systèmes associant des technologies très diverses en mobilisant un ensemble étendu de connaissances, notamment celles liées aux lois et principes scientifiques.

Lors du dépannage, il doit développer fortement l’analyse pour déterminer l’origine du problème. Sur les petites installations, il est amené à conseiller le client sur des solutions adaptées en établissant alors un devis des travaux à réaliser. Lors de la conduite ou de la mise en service, il a pour mission d’optimiser les réglages.

Le technicien de maintenance est un des principaux acteurs de la mise en œuvre de la politique globale de prévention de l’entreprise. Dans toutes les activités professionnelles induites par le métier, il sera amené :

• à participer, à son niveau, à l’analyse des risques professionnels en appréhendant les dangers pour sa santé et sa sécurité ainsi que pour celles des autres, tout en préservant les biens. Ces contributions seront consignées et permettront la mise à jour du document unique ;
• à mettre en œuvre les principes généraux de prévention des risques professionnels et de secours aux personnes.

Le technicien de maintenance doit être capable :

- de réaliser les interventions de maintenance corrective et préventive,
- d’analyser le fonctionnement d’un bien,
- d’organiser l’activité de maintenance,
- de concevoir des solutions techniques,
- de communiquer les informations techniques,
- de conduire un bien et d’optimiser son exploitation.

En outre, le technicien doit maîtriser l’anglais afin de pouvoir communiquer avec les collaborateurs, les clients et les fournisseurs ; écrire des rapports ; comprendre des instructions et se former.

Par ailleurs, il est également sensibilisé aux enjeux de santé et de sécurité ainsi qu’aux exigences environnementales, de qualité et de prise en compte des coûts.

Activé