Corps
Image
IFSI de Dinan

Nos principes pédagogiques

Corps

La pédagogie est « l’art d’apprendre à apprendre ». L’apprentissage doit être centré sur l’apprenant, son épanouissement, son auto-développement.

Ainsi, nos principes pédagogiques reposent sur :

  • la confiance,
  • l’empathie,
  • l’authenticité,
  • l’accompagnement,
  • la personnalisation,
  • la co-construction.

L’étudiant en soins infirmiers et l’élève aide-soignant sont de futurs professionnels des soins.

Individu en apprentissage, il possède un capital de connaissances, une histoire et un passé socioculturel.

Il a des désirs, des potentiels, qui lui permettent de s’engager dans le processus d’apprentissage pour construire son identité et son projet professionnels.

Le formateur,

  • pratique une pédagogie différenciée, centrée sur la personne ;
  • il établit un mode de relations triangulaires mettant en présence le formateur, le formé, les savoirs ;
  • il favorise les aptitudes créatives de chacun, l’initiative ;
  • il fait appel au dynamisme et aux ressources intérieures de la personne ;
  • il est responsable du suivi pédagogique des étudiants,
  • iil a un rôle de :
    • conseiller,
    • guide,
    • facilitateur,
    • évaluateur.

Notre objectif est de mettre en place une formation personnalisée et non pas seulement individualisée, au sens de la distinction opérée par André VOISIN :

« Ce n’est pas parce que, dans la formation individualisée, il y a accès direct au savoir, qu’il y a forcément prise en compte par le formateur des attentes de la personne ou de son mode d’apprentissage. Les objectifs, attentes et motivations (a), les connaissances et compétences déjà détenues (b), les rythmes et modes propres d’apprentissage (c) doivent être pris en compte de manière personnalisée, et non seulement individualisée. La personnalisation du niveau (b) est de l’ordre de la construction de parcours de formation, celle du niveau (c) est de l’ordre de la méthode pédagogique, celle du niveau (a) relève d’une l’ingénierie de formation (formation « sur mesure ») et d’une personnalisation ou d’une négociation des objectifs de formation »[1].

Il s’agit d’une visée.

Le formateur guide l’apprenant dans la construction de son portefeuille de compétences. Il facilite la conceptualisation en aidant aux allers-retours entre théorie et pratique.

La plus grande partie de nos connaissances se situe dans nos compétences, c’est-à-dire la forme opératoire de la connaissance, celle qui permet d’agir en situation. Elle ne s’oppose pas aux connaissances académiques transmises par l’école et l’université, mais il existe un décalage parfois impressionnant entre les connaissances académiques d’un individu et ce qu’il peut faire en situation, et ce qu’il est capable d’en dire (forme prédicative de la connaissance : énoncer les propriétés et les relations des objets de pensée).

Dans le développement de la forme opératoire, le poids de l’expérience est considérable car la compétence se développe en situation concrète.

Notre conception du suivi pédagogique

Le suivi pédagogique est un temps de formation basé sur l’accompagnement des étudiants et élèves tout au long de leur cursus d’études afin que ceux-ci acquièrent les compétences nécessaires à l’exercice de leur profession.

Le suivi pédagogique vise également l’accompagnement du professionnel en devenir dans la construction de son identité et de son projet professionnels.

Ce suivi s’inscrit dans le cadre du contrat[1] de formation passé entre l’apprenant et l’ensemble des acteurs du dispositif de formation. Il est la clé de voûte d’une formation personnalisée, favorise la co-construction et l’autoformation.

Le formateur référent de suivi pédagogique collecte l’ensemble des données concernant l’étudiant ou élève. Il s’appuie en particulier sur le portfolio, le dossier d’évaluation continue, le dossier de suivi pédagogique et les éléments recueillis auprès des autres acteurs du dispositif de formation.

Il mesure l’évolution de l’étudiant ou élève. Il propose l’attribution des ECTS à la commission d’attribution des crédits ; et en fonction des besoins identifiés et des demandes de l’apprenant, il propose des moyens de remédiation.

Afin de répondre à ses différents objectifs, il rencontre l’étudiant ou élève de manière régulière sur la base d’un calendrier annuel fixant le nombre minimum d’entretiens individuels ou de façon plus rapprochée à sa demande, à la demande de l’apprenant, d’un autre formateur ou de la Directrice.

Nos valeurs

Les valeurs Humanistes qui sous-tendent le projet pédagogique donnent du sens à la formation, à la profession, aux soins.

Nous entendons par humanisme un « système qui affirme la valeur de la personne humaine et vise à l’épanouissement de celle-ci »[1] ; « qui a pour centre de ses préoccupations non pas des idées abstraites, mais l’homme concret »[2].

Les notions de liberté, de libre arbitre, de tolérance, d’indépendance, d’ouverture d’esprit, de curiosité sont indissociables de la théorie humaniste classique.

Nous avons choisi de mettre en exergue la notion de respect ; respect de la dignité, respect de soi et de l’autre.

Le degré de correspondance entre les valeurs personnelles et professionnelles influence l’apprentissage et le degré de satisfaction de la personne face à son choix professionnel.

La formation doit permettre à chaque apprenant au travers du suivi pédagogique de clarifier ses valeurs pour construire son identité professionnelle.

Nos finalités

« Former les esprits sans les conformer, les enrichir sans les endoctriner, les armer sans les enrôler, leur communiquer une force dont ils puissent faire leur force, les séduire au vrai pour les amener à leur propre vérité, leur donner le meilleur de soi sans attendre ce salaire qu’est la ressemblance ».

Jean ROSTAND, Discours de réception de M. Jean Rostand à l’Académie française.

Nous visons la formation de professionnels de la santé :

  • respectueux d’autrui, de leur environnement et d’eux-mêmes,
  • dotés d’une éthique professionnelle,
  • autonomes,
  • responsables,
  • réflexifs,
  • aptes à travailler au sein d’une équipe pluriprofessionnelle,
  • capables d’identifier les besoins de la ou des personnes soignées et les signes d’alerte et de prendre des décisions dans les limites de leur champ de compétences.

Notre mission est d’accompagner chaque élève :

  • dans sa propre construction d’aide-soignant qui développe la connaissance de soi et d’autrui,
  • dans la construction de son identité professionnelle,
  • dans la construction de son projet professionnel.

La finalité de l’Institut est d’accompagner dans leur formation des aides-soignants en devenir, dans la construction de leurs compétences, telles que définies par le référentiel de compétences :

  • accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne en tenant compte de ses besoins et de son degré d’autonomie ;
  • apprécier l’état clinique d’une personne ;
  • réaliser des soins adaptés à l’état clinique de la personne ;
  • utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des personnes
  • établir une communication adaptée à la personne et à son entourage ;
  • utiliser les techniques d’entretien des locaux et du matériel spécifiques aux établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux ;
  • rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins ;
  • organiser son travail au sein d’une équipe professionnelle.

Et ce, en situant son action et les limites de son action dans une équipe de travail dont le but est de maintenir ou de restaurer la santé des personnes prises en charge.

 

Extrait du projet pédagogique des IFSI/IFAS de Dinan et de Saint-Malo

EN FORMATION INITIALE

Corps
DE - Infirmier / infirmière
DE - Infirmier / infirmière En savoir plus
Corps
Image
IFSI de Dinan
Localisation

Contacts

IFSI & IFAS de Dinan
Institut de Formation en Soins Infirmiers - Centre Hospitalier René Pleven - 74 rue Chateaubriand - BP 91056
22100 DINAN