Information

Parcoursup. Les règles vont changer en juillet, voici ce qu’il faut savoir

Publié le 21 juin 2022
Parcoursup visuel 2019
Les candidats qui n’ont pas encore reçu de proposition de formation dans l’enseignement supérieur vont devoir hiérarchiser leurs vœux, entre le 15 et le 18 juillet.
Corps

[Article Ouest-France]

Le bac touche à sa fin. Dernière épreuve, le Grand Oral a débuté ce lundi et s’achèvera le 1er juillet. Pendant ce temps Parcoursup poursuit son bonhomme de chemin. Selon le ministère, 529 008 élèves de terminale sur 622 259 et 130 487 étudiants en réorientation sur 185 656 ont déjà reçu une ou plusieurs propositions d’admission, soit respectivement 86 % et 71,6 %.

« Gagner du temps »

Nous sommes en avance par rapport à l’année dernière​, se félicite Jérôme Teillard, chef du projet Parcoursup. Mais, pour accélérer la procédure, un décret va être pris d’ici à la fin du mois. Le point d’étape de début juillet, qui obligeait les candidats à confirmer leurs vœux en attente, va être supprimé. Et ceux qui n’auront pas encore reçu de propositions auront l’obligation de hiérarchiser leurs vœux entre le 15 et 18 juillet.

L’annonce peut surprendre. À la création de Parcoursup, le ministère a fait le choix de ne pas imposer ce classement, pour laisser la liberté de choix aux élèves​, lutter contre les stratégies ​et ne pas créer d’autocensure​. Introduire une hiérarchie à ce stade va faire gagner du temps aux formations, comme les instituts de formation en soins infirmiers, qui sont les plus demandés​, assure Jérôme Teillard. Il en existe 360. Un candidat peut tout à fait postuler à une trentaine, alors qu’il ne vise en fait que certains.

Le 23 juin, va s’ouvrir la phase complémentaire. Elle permettra aux candidats de formuler jusqu’à dix nouveaux vœux pour des formations qui ont des places disponibles. À cette occasion, Ouest-France organise un live sur Instagram avec Jérôme Teillard, le jour même, à 18 h.

 

Corps
[SOURCE]

[Article Ouest-France]

Lire la suite