Information

Précarité étudiante : un doctorant sur quatre ne peut subvenir à ses besoins, selon un syndicat

Publié le 21 novembre 2022
Précarité étudiante : un doctorant sur quatre ne peut subvenir à ses besoins, selon un syndicat
En dix ans, selon une enquête publiée ce mardi 20 septembre 2022 par la Fage, la France a perdu 10 000 étudiants inscrits en doctorat. Une baisse significative qui témoigne, selon le syndicat étudiant majoritaire, de la gravité des problématiques liées au 3e cycle, notamment des difficultés de financements et des conditions de recherches dégradées.
Corps

[Article Ouest-France]

« Les conditions de vie et de recherches des doctorants sont dramatiques », alerte la Fage (Fédération des associations générales étudiantes). Ce mardi 20 septembre 2022, le syndicat majoritaire étudiant a publié les résultats d’une enquête menée sur les problématiques liées au troisième cycle universitaire. Selon les résultats de cette étude, un quart des doctorants et doctorantes ne parvient pas à subvenir à ses besoins. Pour l’année universitaire 2021-2022, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche comptabilisait un effectif total de 70 700 étudiants inscrits en doctorats.

En dix ans, la France a perdu 10 000 inscrits dans ce cursus, toujours d’après l’enquête menée auprès de 2 000 étudiants. Pour décrypter « ces conditions dégradées », le syndicat met en avant « un manque d’information et d’égalité des chances pour accéder au doctorat », mais surtout l’enjeu du financement : un quart des doctorants n’en bénéficierait pas dès la première année.

« Une fuite des cerveaux »

« C’est même un sur deux en ...

Corps
[SOURCE]

[Article Ouest-France]


Lire la suite