Repas à 1 euro, accompagnement psychologique, coup de pouce à l’installation… Le Gouvernement se mobilise en faveur des étudiants et jeunes actifs souffrant de l’impact économique et sanitaire de la crise de la Covid-19.
Corps

Les jeunes sont particulièrement éprouvés par les impacts de la crise sanitaire, et ils sont nombreux à avoir exprimé leur mal-être. Pour y répondre, l’État a déployé ou renforcé un arsenal de mesures relatives à l’emploi, à l’enseignement supérieur, au logement et à la détresse psychologique. 

Enseignement supérieur

Outre les jeunes actifs, l’État s’engage également pour soutenir les étudiants. Tant sur le plan financier que psychologique.

Soutien financier

Pour les étudiants dont les revenus familiaux ont connu une baisse notable et durable à cause de la crise de la Covid-19, il est prévu qu’ils puissent demander un réexamen de leur demande de bourse

Je souhaite demander une revalorisation de ma bourse

Par ailleurs, en cas de graves difficultés financières, les étudiants concernés peuvent prendre rendez-vous avec les services sociaux du Crous. Beaucoup d’aides ont concerné les étudiants boursiers, mais la crise a également touché les étudiants issus de familles de classe moyenne et les étudiants étrangers. Le Gouvernement a donc simplifié les formalités d’accès aux aides d’urgence ponctuelles délivrées par les Crous, avec jusqu’à 500 euros délivrés par le directeur général du Crous avec un contrôle a posteriori par la commission ad hoc.

Le sac du Crous pour les repas à 1 euro

Photo : ministère de l'Enseignement supérieur

Pour amoindrir les dépenses de tous les étudiants, boursiers, non boursiers, nationaux et internationaux, l’État a mis en place, depuis le 25 janvier 2021, le repas à 1 euro, dont ils peuvent bénéficier pour le déjeuner et le dîner.

Je souhaite bénéficier des repas à 1 euro

Depuis le 8 février 2021, la restauration assise sur place est à nouveau autorisée pour le déjeuner, dans le respect d’un protocole sanitaire strict, dans plus de 500 points de restauration partout sur le territoire.

Les frais d’inscription ont par ailleurs été gelés, les bourses pour les étudiants en stage décalées et les contrats doctoraux prolongés. Les prêts étudiants garantis par l’État, avec un plafond de 15 000 euros, ont quant à eux été renforcés.

20 000 emplois de tuteurs étudiants jusqu’à la fin de l’année universitaire, ainsi que 1 600 emplois de référents étudiants en résidence universitaire, ont également été créés.   

Je souhaite postuler pour devenir tuteur ou référent

Accompagnement psychologique

Pour rompre l’isolement auquel les étudiants sont tenus depuis le début de la pandémie, le Gouvernement a décidé d’un retour progressif des cours en présentiel à raison d’une journée par semaine.

Depuis le 1er février 2021, des dispositifs de soutien psychologique sont proposés aux étudiants. Ils permettent de consulter un psychologue ou un psychiatre en ville en s’inscrivant dans un parcours de soin gratuit.

Les bureaux d’aide psychologique universitaires (BAPU) demeurent ouverts à tous les étudiants qui souhaitent se faire aider. Ces consultations sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale et les mutuelles, il n’y a donc pas d’avance de frais.

BUREAU D'AIDE PSYCHO-UNIVERSITAIRE

BUREAU D'AIDE PSYCHO-UNIVERSITAIRE
11 BOULEVARD DE LA LIBERTE
35000 RENNES

Voir la carte

02 99 30 81 24
Fax : 02 99 67 28 34

Le service de santé universitaire des établissements est aussi un bon moyen d’entrer en contact avec des professionnels de santé, voire de consulter sur place lorsque c’est possible.

Permanences du CROUS Bretagne

Corps

Comment demander une aide financière ponctuelle du Crous ?

Cette aide est accordée sur la base d'une enquête sociale pour venir en aide aux étudiants qui sont confrontés à des difficultés financières. Ces aides peuvent être demandées par les boursiers comme les non boursiers et aussi bien par les étudiants nationaux qu'internationaux. Il vous faut contacter le service social de votre Crous pour prendre rendez-vous avec l'assistant·e de service social en charge de votre secteur d'études.

DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DU CROUS ET DES UNIVERSITÉS SONT À VOTRE DISPOSITION : LES CONTACTS ONT  LIEU PAR MAIL , TÉLÉPHONE, OU EN PRÉSENTIEL SELON LES LIEUX D’ACCUEIL.

Ils vous accueillent et vous écoutent en cas de difficulté (personnelle, familiale, psychologique, médicale, administrative, financière…). Ils vous accompagnent dans vos démarches et dans la recherche de solutions, tout au long de vos études, vous orientent vers les services spécialisés si nécessaire, vous informent sur les formalités concernant la vie étudiante. Ils travaillent en lien avec les différents services du Crous, des Universités et différents services extérieurs. Ils sont soumis au secret professionnel.

Pour toute question relative au logement ou au dossier social étudiant : Nous contacter.

Le service social ne gère pas votre dossier social étudiant et ne peut donc pas changer vos vœux, ni  insérer des documents, ni  transférer votre dossier, etc…

POUR CONTACTER L’ASSISTANTE SOCIALE SELON LA FILIÈRE ET LE LIEU D’ÉTUDES :

POUR LES CÔTES D’ARMOR :

laurence.rigard@univ-rennes1.fr

QUESTIONS GÉNÉRALES

Le service social est joignable par tél 02 99 84 31 69 – service.social@crous-rennes.fr

Numéros utiles

Corps

Vous vous posez des questions sur votre avenir ? Vous avez besoin de conseils et d’informations ?
Appelez le 0 801 010 808 du lundi au vendredi entre 8h et 17h (gratuit).

Vous souffrez des conséquences de la Covid-19 ?
Appelez le fil santé jeunes au 0 800 235 236, tous les jours de 9h à 23h (gratuit et anonyme).

Vous êtes salarié d’une TPE-PME et le télétravail vous pèse ?
Appelez le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h/24 et 7j/7).

Vous rencontrez des difficultés pour savoir à quelle aide financière vous pouvez prétendre ?
Appelez le 0 806 000 278, du lundi au vendredi, entre 9h et 17h (prix d’un appel local non surtaxé).