INFORMATION SUR LA FORMATION

Label de formation contrôlée par l'État : BTS

BTS - Agricole - Gestion et protection de la nature

Le titulaire de ce diplôme est chargé de la mise en œuvre sur le terrain des programmes ou projets de gestion des espaces et des ressources dans la perspective d’une gestion durable. Il intervient dans le but d’assurer le maintien de la biodiversité des espèces et leur cohabitation avec les activités humaines, d’assurer l’équilibre de l’ensemble des écosystèmes naturels et la gestion de tous les espaces,  de mettre en valeur les espaces (valeur écologique, économique, culturelle) et de sensibiliser et éduquer les publics. Ces emplois sont généralement spécialisés, soit dans le domaine de la gestion, soit dans le domaine de la valorisation patrimoniale. Dans le domaine de la gestion, le technicien supérieur applique, sur le terrain, les préconisations de gestion conservatoire et environnementale : préservation, conservation, restauration, protection, réhabilitation, aménagement… Dans le domaine de la valorisation patrimoniale, il intervient auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature. Il peut également être amené à assurer des fonctions d'animation, d'accueil collectif de mineurs.

Capacités générales

  1. C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde
  2. C2. Communiquer dans une langue étrangère
  3. C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser
  4. C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données
  5. Capacités professionnelles
  6. C5. Contribuer à la production des diagnostics et expertises naturalistes
  7. C6. Participer à des démarches de concertation et de médiation dans un territoire
  8. C7. Conduire une opération de génie écologique et une action d’animation  du public
  9. C8. Contribuer à la conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnement
  10. C9. Conduire des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature
  11. C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en gestion et protection de la nature pour faire face à une situation professionnelle

DÉBOUCHÉS

Possibilités de poursuite d'études

Un niveau bac+2 qui intègre le dispositif de formation européen LMD en donnant une équivalence de 120 ECTS : licences professionnelles, licences générales, écoles d'ingénieurs, mais aussi : certificat de spécialisation, BTS en 1 an pour l'acquisition d'une double compétence

Débouchés professionnels

La préoccupation croissante en faveur de la protection du milieu naturel a donné naissance à une diversité de nouveaux métiers dans le champ de l'environnement. Les techniciens supérieurs en gestion et protection de la nature sont des professionnels polyvalents disposant d'un expérience reconnue en aménagements des espaces naturels mais également en animation nature (équivalence BAFA). Pour le compte de collectivités, d'établissements publics, privées ou associatifs, ils exercent des missions variées autour de la gestion et de l'animation des espaces naturels : inventaires de la biodiversité (études faune-flore), préservation et entretien des milieux naturels (bocage, zones humides, zone Natura 2000...), contrôle des espèces invasives, gestion cynégétique, animation nature, valorisation du patrimoine naturel, conception d'outils pédagogiques pour éduquer à l'environnement.

LES ATTENDUS PARCOURSUP

ATTENDUS NATIONAUX DE LA PLATEFORME D'INSCRIPTION DANS L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PARCOURSUP

  • S'intéresser aux métiers de la gestion de la nature : technicien de génie écologique, gardes assurant une veille environnementale dont les suivis biodiversité, concepteur d'activités pleine nature, d'accueil, de plan de valorisation du patrimoine naturel, guide interprète nature.
  • S'intéresser au management des organisations et aux montages financiers pour s'engager en équipe dans des projets collectifs.
  • Disposer de compétences dans les disciplines scientifiques, technologiques ou professionnelles pour interpréter et produire des diagnostics et expertises naturalistes.
  • Avoir une bonne culture générale de la gestion des milieux naturels.
  • Etre capable de mobiliser les outils numériques professionnels pour enrichir les banques de données de la biodiversité en sciences participatives.
  • Avoir le goût et la créativité pour élaborer des plans de valorisation des espaces et concevoir des actions d'animation et d'éducation à l'environnement ayant une dimension naturaliste, culturelle et artistique.
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie pour réagir aux situations à risques dans le cadre de la conduite de chantier de génie écologique.
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale pour communiquer et argumenter.
  • Disposer de compétences relationnelles permettant d'assurer une démarche de médiation territoriale, de prendre en compte les logiques des praticiens de la gestion des espaces.

DÉTAILS SUR PARCOURSUP

Lycée Pommerit (POMMERIT-JAUDY)

BTSA - Gestion et protection de la nature

Voir la fiche sur Parcoursup